Pensée éphémère#4

Un jour, je reste persuadé que la médecine de demain sera numérique. On aura une sorte de puce connectée à notre organisme tout entier. Le « médecin » se connectera à la puce et pourra ressentir, à l’instant T, les douleurs des patients et mieux évaluer un diagnostic sur telle ou telle maladie d’après les symptômes ressentis.

De plus, la puce analysera, à l’instant T:

  • le sang;
  • les tissus musculaires;
  • les tissus nerveux entre autres;
  • les urines directement dans la vessie;
  • les différents taux de glycémie et autres;
  • le vieillissement de la peau;
  • les différentes cellules;
  • le cœur;
  • les yeux;
  • la tension artérielle;
  • et bien d’autres.

Notre corps sera en soi un laboratoire d’analyses.

 

Le « médecin » sera une intelligence artificielle supervisée par une équipe pluridisciplinaire pour poser aisément un diagnostic d’après les informations récoltées.

L’évolution d’une telle technologie nous entraînera vers les profondeurs de l’inconscient et des rêves analysés par lecture de pensée via une intelligence artificielle. Cette dernière sera elle-même supervisée par une équipe de psychologue et psychiatre: que se passe t-il dans nos têtes?

Je me demande: si on connecte un réseau à notre deuxième cerveau, plutôt émotionnel, que se passerait-t-il?

 

Le piège de ces technologies: une perte de liberté et de libre-arbitre. La nécessité d’instaurer des limites, pour ne pas exposer quiconque à un piratage de sa mémoire et/ou de sa pensée, devra être mise au point voire au clair. C’est de mon avis, un réel danger pour notre avenir et notre identité privée

J’ose à peine traiter du sujet tant par sa délicatesse que par sa sensibilité. En effet, c’est un sujet sensible qui malheureusement nous pend au nez.

Emorizo

 

Copyright © Tous Droits Réservés, F. Ménez-2018

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s