L’absence des mots

Un nœud dans la gorge, mes mots se cachent pour mourir en silence

Un nœud en silence, mon cœur est transparence

 

Une corde au cou, mes mots m’échappent pour glisser dans l’absence

Un vide en sang, mon cœur est substance

 

Un creux dans le ventre, mes mots se fâchent avec ma conscience

Le regard hagard, je plonge dans la paralysie des sens

 

Un blocage n’est pas net

Un blocage sans cage pour une allumette

Allume mon sang qui veine mon corps en circonflexe

Perplexe à sang

Réflexe au sentiment comme une vague venant fouetter mon cœur en sursis

 

N’est pas net celui qui pense trop

N’est pas clair celui qui ressent trop

Une émotion, un regard vague

Sur la plage aux désespoirs en proie à mes désarrois

Je me cache sous un mensonge

 

Ronge mes os

Plonge dans mes eaux

 

Ne vois tu rien venir

Mon éclair bleu, qui dit mieux?

Un équilibre fragile

Un fantasme

Pur fantasme du silence des mots

 
 

Emorizo, alias F. Ménez


Copyright © Tous Droits Réservés, F. Ménez-2019

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s