Citation / L’Ego

Flatter son Ego ou être sensible à la flatterie revient à être trop attaché à son identité; ce moi profond qui se blesse au moindre grain de sel.

En effet, il suffit d’un mot innocent pour faire rejaillir l’identité douloureuse.

L’Ego, qui a pris l’habitude d’être flatté, est fragile. Il ne tient qu’à un fil et il se brise à la moindre faille.

Emorizo, alias F. Ménez

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s