Le Tunnel / Lao TSEU…

"Il existe un Tunnel obscur dans la Lumière infinie.On l'appelle "Temps".Lorsqu'un Humain entre ce Tunnel,On appelle cela "Naître".Lorsqu'un Humain marche le long de ce Tunnel,On appelle cela "Vivre".Lorsqu'un Humain sort de ce Tunnel,On appelle cela "Mourir".Considérer que vivre se réduit à évoluer au long de ce Tunnel obscur,Cela s'appelle "Illusion".Percer des trous dans ce Tunnel … Lire la suite de Le Tunnel / Lao TSEU…

Ma Demeure

Joie immense que de cueillir ton sourire De magnifiques papillons à l'infini A la caresse amoureuse du zéphyr Une délicate partition à l'envie Foi immense que d'accueillir ton aura De jolis brins faits de soie A la quête délicieuse du Soi Une tendre vibration en joie Demeure la gratitude de cet instant Juste avec toi … Lire la suite de Ma Demeure

Accès à La Cuvette des W.C. en excès

Les truands se cachent derrière un sourire de vitrine Pour vomir leur ignominie assassine Sang vineux à la bouche barbare Cent pieux à la fourche, bâtards! Les mantes religieuses se pavanent au festin du Roi Pour se nourrir le cœur froid d'effroi Sans humanité, traitée dans l'absence Sens dirigés digérés dans l'abondance Les pieuvres se … Lire la suite de Accès à La Cuvette des W.C. en excès

Citation # 12

"Le Temps est le pire ennemi de l'homo numerus car son temps est compté.En réalité, l'homo numerus compte l'illusion de sa vie car le Temps n'existe pas...Son existence est une illusion qu'il essaye néanmoins d'inventer en consommant le confort." F. Ménez

Le Temps et l’Homme: une grande histoire d’amour – Édition Bis (août 2016)

Le mois d'Août s'en va renifler le doux parfum de mes pensées d'antan. Une fois de plus, je dépouille le thème du Temps. Ça devient, il faut l'avouer, une obsession. C'est un peu mon Cheval d'Arçons. L'essai qui va suivre est une suite à mes différents textes archivés s'articulant autour du thème: le Temps. L'essai a été … Lire la suite de Le Temps et l’Homme: une grande histoire d’amour – Édition Bis (août 2016)

Le Présent file à l’aiguille…

Le présent file à l'aiguille Et capture la fine couture D'un seul fil Cousant les failles Sans menue rupture Le présent file à l'anglaise Et augure d'une mince serrure D'une seule clé en Fa dièse Ouvrant les mailles Avec avenue sur le Sol pur Emorizo Copyright © Tous Droits Réservés, F. Ménez - 2022

Cours! Le train ne t’attendra pas… – Édition Bis (juillet 2020)

Samedi. 10h02. Un ruisseau lumineux envahit comme par miracle ma chambre. Il balaye la pièce à la recherche de sa prochaine victime. J’ai pourtant bien fermé le rideau afin d’être dans le noir le plus total. Étrange, vraiment très étrange ! De toute façon, cela ne m’empêchera pas de dormir. Je n’ai pas envie de me … Lire la suite de Cours! Le train ne t’attendra pas… – Édition Bis (juillet 2020)

Les mots et les idées – Édition Bis (janvier 2017)

L'écriture est une arme à double tranchant. Parfois, les écrits sont difficiles à décrypter dans un langage cohérent et compréhensible de tous. Cela conduit à des malentendus voire des guerres menées de front pour un unique mot... parfois mal traduit ou mal interprété. Il est donc intéressant de noter le grand décalage équivoque entre les écrits … Lire la suite de Les mots et les idées – Édition Bis (janvier 2017)

Le Kaotês

Le kaotês est un croisement entre un aigle et une vache. Ce curieux spécimen est un grand mammiseau ongulé caractérisé par son buste en plumes blanches et noires, son long bec en forme de crochet. A l’âge adulte, il peut atteindre jusqu’à deux mètres de haut. Ses ailes ont une envergure de deux mètres. Il … Lire la suite de Le Kaotês