Mon clan, mon destin

Mon clan, mon destin,

Un clandestin à la dérive.

Des rives à perte de vue.

Vu de là, rien d’anormal

Qu’un âne normal.

Un âne aux ailes de fer.

 

Faire sang blanc

De tout ce raffut.

Un refuge que je refuse.

Fusant les mots,

l’émotion d’un temps.

De tant de choses

Délicates.

 

Un délit,

une infortune.

 

Ane normal!

Que dis-je?

Plutôt un cheval rayé

De noir et de blanc.

 

Je m’en contente,

Content d’être à genou.

 

Noue mon cœur d’être:

Un homme allumette,

Une omelette.

Ou une femme à lunette,

Une fable allumette.

 

La Lune nette,

N’est pas claire!

Vraiment pas claire…

 

Emorizo, alias F. Ménez

 

Copyright© Tous Droits Réservés, F. Ménez-2016

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s