J’ai arrêté de… savoir#2

J’ai arrêté de savoir;

J’ai arrêté de m’asseoir

Sur toute la connaissance.

Un pion de trop

Qui nous tire

Sur la peau…

 

Mais je continue d’agir,

Des mots-argiles.

 

J’ai arrêté de comprendre;

J’ai arrêté de vendre,

Mon âme à l’ignorance.

Une larme de trop

Qui nous livre

Aux chameaux…

 

Mais je continue de luire

Des mots-sourire.

 

J’ai arrêté de me battre;

J’ai arrêté de combattre,

Les sots disant à la chance.

Un saut d’obstacles de trop

Qui nous enivre

De traîtres mots…

 

Mais je continue de sourire,

Des mots-fibres.

 

J’ai arrêté de me contenter;

J’ai arrêté de me sustenter,

Des ignorances des ignorants.

Un mensonge de trop

Qui nous déchire

Des idéaux…

 

Mais je continue de saisir

Des mots-navire.

 

J’ai arrêté de rire;

J’ai arrêté de cueillir

Les fleurs des champs.

Une arme de trop

Qui nous livre

Aux salauds…

 

Mais, je continue…

Je continue d’agir;

Je continue de luire;

Je continue de sourire;

Je continue de saisir…

 

Emorizo, alias F. Ménez

Copyright © Tous Droits Réservés, F. Ménez-2017

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s