Au cœur fou d’elle

Tes cheveux se mêlent

Au vol vent d’ailes

Chevauchant ton visage

Et cueillant ton coquillage

 

Sommeille mon amie

 

Mes prunelles sèment

Au cœur fou d’elle

Un si beau paysage

Sur son doux visage

 

Emerveille mon âme I

 

Tes mains s’aiment

Au feu corps ma belle

Caressant tes rivages

En flirtant ton effeuillage

 

Réveille moi ma jolie

 

Mes doigts se querellent

A la bouche claire

Si sauvage

Et si sage

 

Emorizo

 

Copyright © Tous Droits Réservés, F. Ménez-2019

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s