J’écoute

J’écoute mon cœur vibrer à la douce mélodie de ta voix

J’écoute cette lueur briller à l’oreille des mondes

Je goûte tes yeux ailer à la douceur d’un soir

Je goûte, c’est merveilleux, ta bouche gourmande

J’avale des kilomètres de sourires allongés sur ton doux visage

J’avale des paraître d’insouciance le long de nos étages

J’en perds la raison à mâcher tes mots sage

 

Emorizo

 

Copyright © Tous Droits Réservés, F. Ménez – 2019

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s