Paysages Nocturnes…

Paysages nocturnes

Sur les falaises de l’innommable

Ne vois tu rien venir d’insondable?

Les yeux rivés sur le rivage

D’une image

Soporifique et incalculable

 

Paysage en rupture

Sur les flancs de l’abominable

Ne vois tu pas venir le chantage?

Les yeux rivés sur les ravages

D’une illusion en cage

Sophistique et mesurable

 

Visage taciturne

Dans un climat d’incertitude

Peux tu encore dire ton nom?

Le cœur couvert par l’absence de sens

D’une mise en scène de l’élégance

Rythmique et arithmétique

 

Visage en fracture

Dans un climat de clivage

Peux tu encore porter ton nom?

Le cœur raturé par l’ignorance

D’un tambour de l’incohérence

Frénétique et mécanique

 

Emorizo

 

Copyright © Tous Droits Réservés, F. Ménez – 2021

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s