Le Breuvage des Innocents

Âmes félonnes qui trichent avec nos sens

Ânes féconds, chiches en herbe-errance

Que le ciel nous assiste en pareille barque

Le miroir aux alouettes imprime leur marque

 

Vagabond, une fiole à la saison des ondes

Sonne clochette sur la piste du Monde

Que les serfs obéissent en pareille servitude

Une oraison-allumette dans le cœur par habitude

 

Âmes félonnes qui manipulent avec aisance

Au chevet-orchestre du Peuple moribond

Voilà bien le breuvage des Innocents

Pour conquérir les heures sombres vagabondes

 

Emorizo

 

Copyright © Tous Droits Réservés, F. Ménez – 2021

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s