Les Médias Mainstream : des Juges Publicitaires

En ouvrant grands les yeux, certain(e)s s’aperçoivent que les médias mainstream ne remplissent plus leur rôle de quatrième pouvoir. En effet, les Médias mainstream à l’unisson ont trahi la Charte de Munich (1971). Ils calquent leurs informations sur la peur et le sensationnel en usant de la propagande du gouvernement. Ce sont devenues des pieuvres de la pensée unique dont l’esprit critique est dévoré par une querelle d’Ego.

La publicité plébiscite la naïveté par la propagande illicite des esprits incarnés en bête de foire.

Il ne s’agit plus de journalisme mais de marketing pour vendre ses produits sous la menace de répressions. Ces grands médias s’autorisent le jugement et la discrimination. Ils bafouent l’intégrité du vrai journalisme en dictant ce qui est acceptable par le pouvoir exécutif.

Les médias mainstream ont perdu leur rôle de poser des débats pour confronter les idées dans la liberté d’expression. Normalement, ils sont juste censés être des vecteurs d’informations tout azimut sans poser leurs lois liberticides.

Il s’agit plutôt de lynchages médiatiques pour faire monter l’audience… Les journalistes confondent les genres en se suppléant aux vrais savants; en se montrant inquisiteurs et chasseurs de sorcières. Ils brûlent sur le bûcher de la honte, leurs vomissures abjectes en imposant leur Bible aux Ignorants.

C’est une cacophonie de délires ambulants dans une atmosphère de peur constante sans mesurer le poids des inconstances.

Aujourd’hui, les médias s’érigent en juges, seuls commandants à bord du navire-Société. Ils n’ont de compte à rendre qu’aux milliardaires qui satellisent autour du pouvoir comme des vautours.

Il faut savoir d’où parlent les journalistes mainstream: suivez l’odeur de l’argent.

Il faut aussi savoir d’où parlent leurs invités: suivez les liens ou conflits d’intérêts avec les scientistes et adeptes du transhumanisme.

Qui peut encore croire aux sornettes des Média-poubelles qui répètent les mêmes discours comme des perroquets sans poser les bonnes questions sociétales? Ils sont tous réglés comme un métronome, sur la même note et sans humanité…

Il est temps de sortir dehors loin des médias mainstream

Emorizo

 

Copyright © Tous Droits Réservés, F. Ménez – 2021

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s