Le confort consume…

Le confort réconforte

Une absence de lumière

A l’étage de la conscience

Bouffi de consumérisme

Comme un trophée

D’une vie bien sympathique

 

Le confort conforte

Une aisance en poussière

A l’étage de l’ignorance

Affranchi du prisme

De la pensée

D’une vie si lymphatique

 

Le confort apporte

Une autosuffisance en lanière

A l’étage de l’Ego en transe

Béni par le conformisme

Des ombres jouées

D’une vie si peu authentique

 

Le confort consume…

L’être humain habité par les ombres

 

Réveillez vos cerveaux

Prisonniers du confort habité

 

Aimez vos silences

Loin du confort programmé

  

Emorizo

 

Copyright © Tous Droits Réservés, F. Ménez – 2021

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s