Hommage aux soignants

Amis soignants et soignantes, je veux par mes mots vous rendre hommage. Hommage à votre courage face à la déferlante totalitaire qui se rue sur vous; vous qui connaissez bien mieux la santé que quiconque parmi nos chers politiques ou pseudo-médecins plateaux-télé.

Vous êtes devenus les naufragés de la peine à écrire vos maux sur tous les murs de la Liberté.

Vous êtes les victimes d’un acharnement depuis de nombreuses années.

Aujourd’hui, les politiciens pseudo-scientifiques s’octroient le droit de vous interdire d’exercer au nom de leurs principes très discutables. L’élu du peuple se considère mieux informé sur la santé que vous les soignants réveillés et ouverts.

Car oui, vous les soignants qui avez fait votre choix en bonne conscience face à la politique mensongère du ministre de la Santé et des Solidarités, vous êtes courageux et des dizaines de milliers à bien mesurer l’impact du monde réel.

Le soi-disant ministre de la Santé et des Solidarités n’en est rien de son titre pompeux. Car, où voyons nous de la solidarité parmi les français? Le ministre a réduit à néant la solidarité qui unit un peuple. Il a ruiné l’espoir en injectant des mensonges sur la santé.

Le ministre de la Santé et des Solidarités propage la haine et/ou la désolidarisation parmi des soignants obéissants à la dictature sanitaire. Car, malheureusement, oui, il existe de nombreux soignants qui ferment les yeux sur la réalité, une réalité travestie par leur cher ministre.

Tandis que des dizaines de milliers de soignants intègres et droits dans leurs bottes sont disqualifiés d’office. Game over forcé pour celles et ceux qui ont ouvert les yeux bien avant les autres. Mais aussi Game over pour une santé juste et équitable.

D’ailleurs, en quoi un choix personnel devient une éviction de son poste de soignant, alors que ce choix n’entrave en rien le fameux « Primum non nocere »? Alors que vous respectez la déontologie selon le sermon d’Hippocrate avec ses lettres de noblesse.

En quoi, des petits technocrates, qui polluent la sphère médiatique, se positionnent en force et en rage sur la notion de Santé Publique?

Où est passé le bon sens? Ne serait-il pas judicieux de vous écouter, vous ces soignants courageux qui arpentez la réalité, plutôt que de vous sanctionner avec un esprit belliqueux et si loin de nos Lumières?

De belles personnes comme vous perdent leur honneur et sont traitées comme des criminels… J’ai honte de cette maltraitance envers des gens bienveillants.

Merci à vous: ces dizaines de milliers de soignants qui résistent à l’acharnement du délire gouvernemental.

Merci à vous de prendre le pouls de la véritable santé publique.

Merci d’être vous.

Et tant d’autres remerciements…

Emorizo

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s