Avec le temps…

Avec le temps, la guerre change son visage

Ô ravage, la guerre est guère que plumage

Le mensonge nu traverse les âges

 

Avec le temps, la guerre est sans nom

Ô mirage, la guerre reste une ombre sans raison

Le sang change de couleur mais pas de saison

 

Avec le temps, la guerre est plus vicieuse

Ô saccage, la guerre est toujours malicieuse

Le sacrifice réfléchi donne le ton d’une capricieuse

 

Aujourd’hui, la guerre se maquille le visage

Pour éviter le déplumage

De ces élites en décalage

Une girouette folle en rage

Une conscience déphasée en cage

 

Aujourd’hui, la guerre n’a guère de nom

Pour chuinter les capteurs de raison

De ces consciences manipulées à fond

 

Mais hélas pour le chant des canons

Une humanité raisonnée sous le pont

Une humanité silencieuse sur le front

 

Emorizo

 

Copyright © Tous Droits Réservés, F. Ménez – 2021

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s