Pensée éphémère # 19

L’écriture est capricieuse en ces temps de disette intellectuelle. Ce monde est guère inspirant. Et, j’ai aussi le sentiment d’être ailleurs, dans une sorte de tour d’ivoire, accroché à mon Ego.

Peut-être me faut-il éteindre cet Ego? Et être plus proche de Soi…

En interrogeant mon Ego, je mesure ma légèreté intellectuelle et poétique. Ce qui amène à un certain abandon.

En puisant en mon for intérieur, je prends aussi conscience de ne pas être suffisamment présent sur les blogs.

Peut-être est-ce la résonance de mon être intérieur?

En tout cas, je vous remercie (ou peut-être l’Ego vous remercie…) pour votre fidélité.

En ces temps où tout semble partir en cacahuètes, je m’interroge. Il est des jours affamés, où l’inspiration manque de pain à grignoter. Et pourtant, Dieu sait que ce monde est riche.

Merci pour votre présence

Emorizo

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s