Mon Clocher…

Du haut du clocher, j’entends l’éternité de ta voix

Bordant les mots de ton héritage

J’écoute le silence de la nuit des âges

Rembobinage des instants avec toi

Papa

 

Du sommet de ma tête, je caresse les nuages de ton ciel

Semant les pensées de nos liens affectifs

Je serre ta main dans la mienne si tiède

Aide moi dans les souvenirs à être plus réceptif

A toi, Papa

 

J’y pense et puis j’oublie

A la fois présent et absent

Quand court la vide vie

Remplie de souvenirs

Qui s’effacent et repassent

Dans le film continu de mon exil

  

Les mots que je publie

Pour toi, Papa

Sont la raison de mes émotions

 

Merci Papa

 

Emorizo

 

Copyright © Tous Droits Réservés, F. Ménez – 2022

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s