L’inconnue

Tu m’es inconnue et pourtant…

Pourtant, je dessine un croissant de lune avec ton sourire.

Un sourire qui sonne et raisonne en cette douce saison

Que de beauté dans ce sourire qui parle à mon cœur !

Que de rage mon cœur peint ton désir d’aimer et d’être aimé.

Je noie mon regard dans ce désir qui m’absorbe dans un bleu infini.

Je prête mes mots pour écrire un poème à la grâce de ta beauté.

Je chante pour mieux t’aimer ô délicatesse demoiselle

Qui plante ce décor en accord avec mon corps qui te désire,

Un cœur en pleine tempête d’émotions.

Emotions, sentiments qui galopent sur la rive de mes délices,

Délicieux sourire.

 

Emorizo, alias F. Ménez

Copyright© Tous Droits réservés, F. Ménez-2016

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s