Sans titre sous la dent#1

Sans titre sous la dent, je décroche un sourire. Et puis, soyons gourmand: deux sourires. D’eux, je ne me sépare point. Ainsi, au quai de la démesure, je retiens ces deux croissants croisant mon chemin. Tiens, qui vois-je au rivage d’un doux baiser volé: une hirondelle. Que dis-je, une gazelle échappée d’un cirque ambulant. Du sel, du sel pour faire pousser des idées nouvelles…

Rien. J’ai décroché du wagon qui me menait à l’aspiration aspirateur inspiré par des traits d’humour ou d’humeur vagabonde. Alors, me voilà à piocher des mots dans mes souvenirs pour te compter combien je respire l’air frais de mes mots à demi nus sur le pont de l’insolence.

Qui me guide donc? Un mot puis un autre dans la course folle et animée de ce dimanche soir… Ce soir, mes doigts galopent sur le clavier sans chemin apparent.

Voilà donc, un casse-noisette qui se prend pour un poète…

Je suis un mineur enchanté: je creuse pour t’animer!

 

Emorizo, alias F. Ménez

 

Copyright© Tous Droits réservés, F. Ménez-2017

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s