Les super-héros et les super-méchants: une première approche

Les supers-héros et les supers-méchants, dépeints dans la littérature plurielle, donnent cette étrange impression de miroir pour les Très Hauts Potentiels. De la mythologie au fantastique en passant pas la science-fiction, toutes les civilisations ou ethnies cultivent un florilège d’une culture THP (présumée) galvanisée par des récits extraordinaires à différentes époques de l’Histoire humaine : un monde dans un monde.

Les héros légendaires sont les premiers super-héros de l’Histoire. Ces héros cachent le désir de dépasser leurs limites, d’aller au bout d’un rêve ou d’une illusion. Ces héros cachent aussi le ressenti des Anciens face à leurs contemporains dotés de dons particulièrement développés. Certains de leurs actes sont relatés dans les récits de Homère (Hercule en l’occurrence).

Les mythologies sont les premières à façonner le visage hors du commun des Très Hauts Potentiels avec leurs forces et leurs faiblesses. Face à ces derniers se dressent d’autres facettes moins glorieuses : le côté obscur du THP. Les forces du mal sont parfois dotées du même attribut que les héros. Ainsi commence le combat titanesque des « demi-dieux ».

Plus tard les mythologies laissent la place aux légendes. Et les légendes nourrissent durant les siècles à venir l’esprit opportun de celles et ceux qui se croient l’Elite. Ainsi naissent les religions qui se construisent sur la base de faits extraordinaires pour le commun des mortels (relayés par les prophètes ou inspirés par le message original des messies – ou des Elus – etc). Il ne faut pas croire : les légendes ont toujours suscité un appétit féroce pour le pouvoir et la supériorité par des interprétations subjectives. Quand ces légendes sont entre de mauvaises mains, cela entraîne une errance des esprits. Les présumés Très Hauts Potentiels sont portés depuis ces siècles d’errance par une image erronée. L’Elite s’octroie le devoir d’élever au rang de Dieu ceux et celles qui ont accompli des miracles. L’Elite se pense dépositaire d’un Bien pour l’Humanité au profit de son capital financier et de son emprise sur les plus naïfs.

Au risque de choquer certaines susceptibilités, je pense que ceux et celles, qui ont œuvré pour l’Humanité durant des millénaires, avaient un potentiel hors norme. Même si les présumés THP ont été trahis par l’Elite, l’Humanité a besoin de héros (ou de guides dans certaines religions) pour avancer. Sans ces précieux guides, l’Histoire serait bien différente. Le Monde aurait un tout autre visage.

D’ailleurs, on retrouve les super-héros et les super-méchants dans la riche Médiathèque de L’Humanité… aujourd’hui même.

A suivre…

Remarque: cela reste une supposition subjective.

Emorizo, alias F. Ménez

Copyright ©Tous Droits Réservés, F. Ménez-2017

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s