Le lâcher-prise

Le lâcher-prise?

Il ne suffit pas de se dire : « je lâche prise » pour changer le cours de sa vie. Ça ne fonctionne malheureusement pas comme ça.

Cela doit être naturel sans chercher un quelconque résultat genre: je fuis ou je saisis, j’agis ou je reste un zombie…

Il suffit :

  • d’être présent sans mijoter de pensées dans un sens ou un autre;
  • d’être juste soi en soi. Par exemple, ne jamais s’avouer vainqueur ou vaincu.

 

Cela arrive, c’est tout… Ne pas s’enfermer dans une analyse de la situation. Cela dit, ça n’empêche pas aussi de persévérer mais pas aveuglément.

Il s’agit de ne pas être dans la dualité: menace/sécurité, vainqueur/vaincu,… Il existe une multitude de possibilités continues et nuancées… Par exemple:

  • Quand on se sent trop victorieux, on est vite rattrapé par la défaite et vice versa: c’est un cercle vicieux.

Il suffit de s’ouvrir à l’espace dans le présent. Si on regardait de plus près à la loupe, on constaterait qu’on est finalement faits d’espace.

Bref, on a ce sentiment d’ouverture et de connexion en tant qu’observateur qui n’observe rien de spécial. C’est juste là, c’est tout.

Emorizo

 

 

 

Copyright © Tous Droits Réservés, F. Ménez-2018

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s