Le visage de la peine

Le chagrin ne s’apprivoise pas

Il est là comme un refrain

Chantonnant

 

Le chagrin ne s’entend pas

Il est là dans mon cœur

Remué

 

Je pleure la mort qui me rappelle

Le visage de ma peine

 

Enchaîné que je suis,

Je suis le chemin du désert

Sans toi

 

La mort est brutale

Telle un chacal,

Elle t’a avalé mon papa

 

La mort est si injuste

Telle une ruse,

Elle nous miroite que c’est le cours de la vie

 

Papa, pour toi

Point de poésie

Juste des mots du cœur en écharpe

Eparpillé en mille morceaux sur le bord du vide

 

Papa: parti trop vite

Point d’au revoir

Juste une présence du cœur en douleur

Maquillé de mille façon de dire je t’aime

 

Emorizo

 

A ta mémoire, papa

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s