Pensée éphémère#7

Aujourd’hui, je m’interroge sur ceux et celles qui ne respectent pas un minimum le confinement. Alors ce n’est certainement pas exhaustif. Je conçois que chacun voit midi à sa porte. Il s’agit d’une opinion personnelle. Toutefois, cela me tient beaucoup à cœur de vous partager mon sentiment sur ce qui se passe dans le Monde…

Apparemment, quelques uns n’auraient pas compris le concept même du confinement: rester chez soi et éviter tous les contacts physiques avec les gens de l’extérieur

Faut-il être major de la promo 2020 de l’École Polytechnique pour comprendre ce simple concept? Ben non, juste du bon sens quand nous connaissons les dégâts que provoquent le Covid-19 depuis plusieurs mois à travers le Monde… Du bon sens, beaucoup malheureusement ne l’on pas. Je ne dis pas que ce n’est pas long… mais ce sera d’autant plus long et strict si beaucoup font fi des principes de précautions: la base de la solidarité envers nos soignants en première ligne (médecins, aides soignant-e-s, infirmier-ères, pharmacien-ne etc). C’est un manque total de respect envers celles et ceux qui nous soignent à bout de souffle face à certaines pénuries, face au nombre de cas, face aux patients hospitalisés ou en réanimation, etc.

Face à l’imprudence de certain-e-s, la médecine est au rendez-vous pour nous soigner dans un contexte de polémique: manque de masques, de respirateurs artificiels, de personnels, de moyens, etc. Même si ça baisse un peu, on ne baisse pas les bras… Cela ne fait que un mois et demi environ que l’amplitude des malades du Covid-19 pèse sur les autres urgences…

Vous savez, je reste persuadé que certains applaudissent les soignants tous les soirs à 20h00 et qui le lendemain font leur petit tour dehors avec leurs amis et autres personnes extérieures à leur foyer, sans vraiment respecter les distanciations sociales.

Des gens inconscients se croient tous permis: ce ne sont pas des vacances parce que c’est le printemps et qu’il fait beau… Le Covid-19 se moque du temps qu’il fait: on ne sera pas plus immunisés.

Pendant ce temps, alors que certain-e-s cherchent des excuses bidons pour juste voir d’autres personnes (des amis, etc), des travailleurs partent au boulot avec la boule au ventre en deuxième ligne… D’ailleurs, pourquoi ne pas applaudir aussi tous ces travailleurs qui se rendent au travail chaque jour pour rendre le confinement moins confiné?

Nous oublions notre intériorité ou du moins nous avons du mal à être face à nous-mêmes. C’est le moment idéal pour faire un break et faire une petite introspection… Pour les inconscients, cela ne fera pas de mal pour une meilleure prise de conscience des actes lesquels manquent cruellement de bon sens. Heureusement, beaucoup de belles et ambitieuses initiatives naissent de ce confinement grâce notamment à Internet: ce n’est pas une fin en soi mais une nouvelle perception de notre monde qui jaillit. Cela peut être vu comme une belle opportunité pour poser les jalons d’une nouvelle société… Heureusement, avec les moyens du bord, beaucoup s’investissent via les différents réseaux sociaux ou « dehors » (au balcon ou dans leur jardin) pour continuer à partager avec les autres. Confiné n’est pas synonyme de « blackout total ». On peut continuer à partager le savoir, innover sans cesse. Et tant d’initiatives depuis chez soi!

Vous savez, pour revenir à l’inconscience, on ne va pas faire un bain dans une piscine remplie de piranha…! C’est du bon sens et une question de survie. Et bien, j’ai la nette impression que cette « privation temporaire de liberté » donne des idées de non sens à des gens inconscients de la situation sanitaire actuelle

Malheureusement, pendant le confinement des familles entières se retrouvent coincées sous l’emprise de la violence quotidienne: elles et eux aimeraient bien sortir de ce piège infernal. J’entends leur grande souffrance. C’est inacceptable de les laisser dans une situation d’urgence et de mise en danger immédiat. Dans ce cas parmi tant d’autres, ce serait de la légitime défense de sortir de ce cercle vicieux

Et à côté, nous avons des gens qui plein de leurs droits ignorent leurs devoirs de citoyens. Des droits oui. Des prises de libertés à la légère non. Nous avons tous des devoirs: celui de protéger notre prochain. Ne soyons pas égoïste en pareil instant

Il ne s’agit pas du dernier film catastrophe qui sort dans les salles, c’est bien une triste réalité qui touchent chaque humain sur Terre. Tout le monde est concerné, qu’on soit riche ou pauvre, puissant ou en bas de l’échelle. Nous sommes tous égaux face au Covid-19

La liberté ne donne pas autorisation de mettre en danger son prochain. Nous avons des devoirs. Respectons les…

Heureusement, que beaucoup respectent les consignes: les gestes barrières et éviter de trop sortir (la base du confinement)

Demain sera un monde meilleur grâce aux différentes initiatives qui naissent sur les réseaux sociaux et de chez soi (du balcon ou jardin)… Des liens numériques et humains nécessaire à ce confinement. Vivons en bonne intelligence…

Emorizo

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s