Le Souffle du Monde

L’Horloge du Monde met ses aiguilles

Sur l’heure de la transition

 

La Mécanique du Monde aiguille ses engrenages

Sur le plateau de la raison

 

Sonne, sonne plus fort,

Le Réveil du Monde est en panne

Pour certains imprudents

 

Tonne, tonne plus fort,

La Roue du Monde est crevée

Pour les Urgences

 

L’Aiguille du Monde efface les premiers âges

De l’alchimie fragile de l’économie

 

L’Engrenage du Monde engloutit les premières pages

De la chimie fébrile de la tragédie

  

Raisonne, raisonne plus fort,

La Conscience du Monde cherche ses repères

 

Fanfaronne, fanfaronne plus fort,

La Résonance du Monde achève ses vipères

 

L’Heure du Monde passe,

Sonnés par plus de mouvance

 

L’Heure du Monde passe,

Posée sur l’aiguille des apparences

 

Le Temps aura le visage de chaque seconde

Du Souffle du Monde,

Une seconde pour agir

 

Le Courage aura le message de chaque pont

Du Souffle du Monde,

Un pont pour interagir

 

Emorizo

 

Copyright © Tous Droits Réservés, F. Ménez – 2020

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s