S’accueillir

Vie en danger sans espoir

Vidanger son réservoir

Ces faiblesses qui blessent

Comme une flèche

Ces maux à demi-mot nus qui ruissellent

Comme une ficelle d’eau crue

 

Peu de mots capturent autant de crues

En nos âmes perdues

Comme un flot

Un florilège de sortilèges

Un manège enchanté

Hanté par notre Ego planté

 

Accordons un peu de grâce

A cette farce

Vie farcie par ci par là

La voilà la belle loi

 

Accueillons notre cercueil

Un cercle autour de l’œil

L’œil névrosé

D’un chacal amusé

 

Accueillons notre identité douloureuse

Abimée par tant de désaccords houleux

 

Accueillons

Notre corps douloureux

Depuis la tranquillité

 

Accueillons

Notre parole douloureuse

Depuis le silence

 

Accueillons

Notre émotion douloureuse

Depuis l’espace

 

Emorizo

 

Copyright© Tous Droits Réservés, F. Ménez-2020

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s