La Dictature des Chiffres

I.

Comme tout régime totalitaire

Les chiffres soufflent un vent de propagande

Les chiffres camouflent un champ de mésententes

 

Comme un refrain autoritaire

Les chiffres manipulent les gens avec inquiétude

Les chiffres stipulent l’ouragan avec turpitude

 

Comme un instrument de torture

Les chiffres partent en cadence sur le fil de l’écran contaminé

Les chiffres portent en folie l’incrédulité navrante et minée

 

Comme une cadence frénétique

Les chiffres égrainent des maux qui ne font pas sens à la réalité

Les chiffres freinent des mots qui font sens avec le terrain de la réalité

  

Comme un calendrier de sentence

Les chiffres autorisent la dictature de l’information datée et signée

Les chiffres motorisent toute fantaisie aux gouvernants incultes et insensés

 

Comme une vieille chimère

Les chiffres offrent sur un plateau la peur organisée sans consentement

Les chiffres coffrent dans une case les défenseurs de la vérité pourfendue

 

Comme une censure déguisée

Les chiffres écrasent sans vergogne la vérité évidente aux yeux avertis

Les chiffres s’en cognent de la vérité assassinée aux yeux ébahis

 

Comme un champ de charme

Les chiffres chassent l’objectivité et promulguent la subjectivité

Les chiffres augmentent sans lien avéré juste par appétence de gain effréné

 

Comme un chant de désespoir

Les chiffres s’affolent par mensonge suggéré de cas dit Covid

Les chiffres s’interprètent sans objectivité et basculent les gouvernants dans l’obscurité

Les chiffres pourvoient l’anxiété calculée sur une ignominie et une absurdité

 

 

II.

Les chiffres qui tombent en hécatombe derrière l’écran filtré par la peur emmagasinée

Les chiffres qui gouvernent en trombe derrière la loi de l’abstraction excusée pour la peur manifestée

 

Les chiffres affolent et raffolent de l’anxiété en purée

Purée, ce n’est pas vrai: nous voilà bien confinés derrière les chiffres catastrophés

Purée, ce n’est pas vrai: nous voilà bien prisonniers derrière les chiffres erronés

Purée, ce n’est pas vrai: nous voilà bien des délinquants derrière les chiffres maquillés

Purée, ce n’est pas vrai: nous voilà prévenus par un contingent d’ignorants derrière les chiffres usurpés

 

Les chiffres sont tronqués et n’obéissent pas à un débat d’opinion sur la place publique

L’État musèle les scientifiques et les médecins porteur d’une autre vérité

Vérité qui dérange l’opinion politique

Opinions de l’État et des Médias en friche

  

Les chiffres deviennent des trompeurs, des trompe-l’œil

Les chiffres comptent parmi eux des rhinopharyngites, des bronchites

Et un tas de virus nommés faussement Covid.

Les chiffres balayent d’un seul revers les autres maladies

Qui ont miraculeusement disparu du circuit

 

Comme signe d’une incompétence

Les chiffres révèlent l’absurdité

Les chiffres relèvent de l’incrédibilité

 

Emorizo

 

Copyright © Tous Droits Réservés, F. Ménez – 2020

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s