Que de Saisons sur un Trapèze

Que de saisons sur un trapèze

Sur le piano de nos rêves

Nous cueillons de belles scènes

 

Que de mots qui nous apaisent

Sur le drapeau de nos trêves

Nous feuilletons de belles haleines

 

Que de passions sur une chaise

Sur le réseau de nos sèves

Nous enorgueillions de belles hyènes

 

Que de maux qui se taisent

Sur le radeau de nos glaives

Nous accueillons de belles peines

 

Emorizo

 

Copyright © Tous Droits Réservés, F. Ménez-2019

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s