Le Monde en folie

Un courant face contre Terre

Un mendiant face contre Misère

Un charlatan face contre Repère

 

Un souffle fragile dans l’équilibre des Essences

Un sourire fragile dans le déséquilibre des Chances

Un chant fragile dans le calibre des Prudences

 

Que de flammes, en détresse

Que de blâmes, en stress

Que de charmes, en caisse

 

N’entends tu pas le chant de la Terre

Ne vois tu pas la manche de la Misère

Ne ressens tu pas l’avalanche des Repères

 

Un courant d’air, une tempête

Un mendiant en fer, une quête

Un charlatan d’hier, un casse-tête

 

Nous ne sommes que de misérables gamins

Nous ne sommes que de pauvres humains

Nous ne sommes que de vulgaires diablotins

 

Nous sommes la somme de nos errances

Nous sommes la somme de nos peurs

Nous sommes la somme de nos croyances

 

Sombre humanité dans l’ombre de son absence

Sombre humanité dans l’ombre de son leurre

Sombre humanité dans l’ombre de sa violence

 

Sommes nous vraiment égoïstes?

Je suis égoïste: je pollue la Terre

Je suis égoïste: j’ignore la Misère

Je suis égoïste: je trompe les Repères

 

Sommes nous vraiment tout cela?

A vous de voir!

 
 

Emorizo

 

Copyright © Tous Droits Réservés, F. Ménez – 2020

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s